Accueil > Actualité > Exploitation déplorable de l’été 2013

puceExploitation déplorable de l’été 2013

Depuis la mise en service du viaduc de Courbessac, à Nîmes, qui apporte un "plus" en terme de temps de parcours et une souplesse d’exploitation pour la Ligne des Cévennes, des incidents répétés sur le matériel et les retards systématiques sont venus ternir le tableau idyllique dès le début de la période d’affluence. La dégradation du service s’est fait sentir durant tout l’été, comme les années précédentes, sans que le retour d’expérience ne semble servir à l’exploitant !

D’autre part, la période limitée d’ouverture des guichets a mis en évidence les inconvénients criants du système retenu par la SNCF en région Languedoc-Roussillon pour l’achat des billets par Internet, en particulier pour les très nombreux touristes et usagers occasionnels !
Ainsi, durant la période de fermeture des guichets, les réclamations concernent :

* L’impossibilité de retirer un dossier (billet) réservé sur Internet au préalable si le guichet est fermé car aucune borne automatique n’est installée dans les gares ceci étant particulièrement préjudiciable à l’heure d’arrivée du train puisque le paiement a déjà été effectué  !
* L’impossibilité pour le personnel de réserver un taxi de substitution si un train est annulé (exemple du TER n°877507 de 7h38 au départ de Génolhac le samedi 13 juillet 2013), car sans contrôleur délivrant les billets, donc sans "autorisation" de transport, aucun départ n’est possible !
* L’impossibilité, sur le site Internet régional TER Languedoc-Roussillon de la SNCF, d’acheter un billet au départ (ou à l’arrivée) d’une gare située hors du Languedoc-Roussillon même si celle-ci est desservie par un train direct vers ou depuis le Languedoc-Roussillon, cas des TER inter-régionaux en provenance (ou à destination) de Clermont-Ferrand pour Alès ou Langogne par exemple !
* L’impossibilité, sur le site Internet national de la SNCF, d’acheter un billet pour un parcours inter-régional effectué en TER même s’il s’agit d’un train direct car cette option de vente n’est pas offerte sur des parcours sans réservation !
* L’impossibilité d’obtenir certains tarifs de réduction et/ou de verser des avantages liés à certains trajets sur un compte-fidélité !

L’Association des Élus pour la défense du Cévenol a dû, une fois encore, rappeler à l’État, autorité organisatrice des TET, les graves manquements de l’exploitant vis à vis de l’exploitation de cet axe ferroviaire majeur, malgré les engagements pris lors de la signature de la convention concernant ces trains nationaux ! Ci-après les courriers correspondants :

JPEG - 110.4 ko
Courrier Association Élus à Ministère Transports - 08/07/2013
JPEG - 154.1 ko
Courrier Association Élus à SNCF - 08/07/2013
JPEG - 188.8 ko
Réponse SNCF - 27/08/2013 (au courrier du 08/07/2013)


De nombreux articles de presse ont relayé le mécontentement et la colère des usagers, dont certains ont du être se faire accompagner en voiture par des proches sur de longues distances à défaut de pouvoir se procurer un titre de transport depuis les gares de la section méridionale de la ligne notamment pour des parcours longues distances avec correspondance à Nîmes ou Clermont-Ferrand !

JPEG - 413.6 ko
"La Lozère Nouvelle" - 5 juillet 2013
JPEG - 207.6 ko
"Le Progrès" - 29 juillet 2013
JPEG - 298.1 ko
"Le Progrès" - 3 août 2013
JPEG - 111.2 ko
"La Montagne" - 1er septembre 2013
JPEG - 400.2 ko
"Le Progrès" - 1er août 2013
JPEG - 71.3 ko
"L’Éveil de la Haute-Loire" - 3 août 2013
JPEG - 327.3 ko
"La Lozère Nouvelle" - 30 août 2013