Accueil > L’Association > Activités > Études techniques > Marchandises : Propositions d’amélioration

puceMarchandises : Propositions d’amélioration

L’association a demandé au cabinet de M. Claraco, expert agréé indépendant, d’étudier les possibilités d’amélioration de la desserte "marchandises" sur la Ligne des Cévennes.

Ainsi, un document de synthèse a pu être établi et rappelle que « le fret ferroviaire est un véritable outil de désenclavement du territoire, assurant une alternative à la route et pérennisant des emplois locaux ». Il mentionne que « l’État a doté la Région Auvergne d’une enveloppe de 15 M€ pour consolider les infrastructures ferroviaires pouvant développer une activité de fret ».

D’autre part, il fait un inventaire des possibilités, notamment au départ de Brioude et de Paulhaguet, à condition d’aménager les infrastructures existantes et indique qu’aujourd’hui « seul le trafic de bois traité par ECR utilise le mode ferroviaire » à partir de Langeac (desserte se dirigeant vers Tarascon-sur-Rhône). Enfin, il met en garde également, eu égard à la situation actuelle, car « la volonté de cet opérateur est à encourager et il est nécessaire de lever l’interdiction de circulation de ce train sans délai. Tout contre temps pourrait conduire à l’abandon pur et simple de cette exploitation... »

PDF - 568.7 ko
Propositions d’amélioration desserte "marchandises