Accueil > Actualité > Nouveaux acquis pour la Ligne des Cévennes ?

puceNouveaux acquis pour la Ligne des Cévennes ?

À la fin de l’année 2010, Jean-Jacques FAUCHER, Guy VISSAC, Jean DE LESCURE, Guy MALAVAL et Michel TEISSIER, membres du bureau de l’association des élus pour la défense de la Ligne des Cévennes, ont rencontré les dirigeants de Réseau Ferré de France (RFF) et de la SNCF en Languedoc-Roussillon, au cours d’une réunion à Nîmes présidée par Hugues BOUSIGES, Préfet du Gard et ancien Préfet de la Haute-Loire.

Le Directeur Régional de la SNCF a indiqué que celle-ci attachait la plus grande importance au développement de cette ligne qui joue un rôle majeur d’aménagement du territoire dans nos régions. Il a confirmé que le "Cévenol" était bien un train d’équilibre du territoire pour l’ensemble de la relation Clermont-Ferrand - Marseille et non pas de Clermont- Ferrand à Nîmes seulement, comme cela avait pu être envisagé. Aussi, consécutivement à la convention signée en faveur des trains d’équilibre qui assure la pérennité du "Cévenol", la SNCF bénéficiera d’une subvention et mettra en place les moyens et les services pour « le doper », pour reprendre l’expression du Directeur Régional de la SNCF. Il a ainsi plus particulièrement mis en avant la volonté de la SNCF d’améliorer la fréquentation et la régularité du "Cévenol" au cours des prochains mois.

Les discussions ont aussi porté sur les travaux à entreprendre sur la ligne. Le Directeur Régional de RFF a confirmé que des travaux étaient prévus pour permettre au train de circuler à nouveau à vitesse normale. De plus, il a indiqué que les travaux sur la partie sud de la ligne devraient être coordonnés avec ceux sur la partie nord (entre Langeac et Langogne) afin de limiter les interruptions de trafic et les gênes ainsi occasionnées pour les usagers.

Cependant, en vue d’obtenir confirmation de ces nouvelles dispositions, l’association a souhaité adresser un courrier au Président de la SNCF.

JPEG - 123.5 ko
Courrier Association Élus à SNCF - 01/02/2011