Accueil > Actualité > Plus de conducteur pour "Le Cévenol" : trains supprimés les 23 & 24 juin (...)

pucePlus de conducteur pour "Le Cévenol" : trains supprimés les 23 & 24 juin !

Le premier week-end estival a bien mal commencé pour la Ligne des Cévennes !
En effet, dès le 21 juin la SNCF s’est rendu compte qu’elle ne pourrait pas assurer les circulations suivantes, qui ont donc purement et simplement été SUPPRIMÉES pour cause d’absence d’agent de conduite :

* "Cévenol" n°15957 Clermont-Ferrand > Nîmes du dimanche 23 juin
* TER n°873990 Nîmes > Clermont-Ferrand du lundi 24 juin (matin)

L’incapacité par l’exploitant à trouver du personnel de conduite en moins de 48h pour assurer un TET (à caractère national !) à l’aller et un TER au retour l’a amené à mettre en ligne l’information sur son site Internet officiel "Infolignes" dès le lendemain samedi.

JPEG - 78.1 ko
InfoLignes - "Cévenol" n° 15957 du 23 juin 2013
JPEG - 129.7 ko
InfoLignes - TER n°873990 du 24 juin 2013


En conséquence, les voyageurs ont été acheminés :

* Le dimanche 23 juin par train ("L’Aubrac" direction Béziers, sans matériel Corail) jusqu’à Arvant puis par autocar entre Arvant et La Bastide où les attendait un autorail X-73500 de 80 places seulement, dont la capacité s’est vite révélée insuffisante au fur et à mesure des gares desservies par la suite, jusqu’à Nîmes...

* Le lundi 24 juin par train jusqu’à La Bastide puis par autocar au-delà, jusqu’à Clermont-Ferrand inclus !
NB : D’autre part, les deux rames Corail assurant la circulation des "Cévenol" étant garées à l’extrémité nord de la ligne depuis la veille au soir, seule l’une d’elle est descendue sur Nîmes le 24 juin, la circulation du TET n°15952 ayant été assurée dans l’autre sens par un autorail AGC, donc sans matériel Corail !

JPEG - 66.9 ko
Horaires de substitution - "Cévenol" n° 15957 du 23 juin 2013
JPEG - 69.3 ko
Horaires de substitution - TER n°873990 du 24 juin 2013


Des voyageurs exaspérés, notamment en gare de Clermont-Ferrand et mis devant le fait accompli lors de la correspondance avec leur train en provenance de Paris, n’ont pas hésité à alerter la presse régionale.
NB : La gare de Langogne, qui n’était pas au courant, a découvert l’information par l’intermédiaire d’un client, de passage le samedi après-midi ! Malheureusement, des billets avaient déjà été vendus pour les dimanche et lundi suivants sans que les usagers aient pu, de fait, être avertis par les agents en service. Il semble bien que la communication entre les deux régions SNCF n’ait pas réussi à franchir les montagnes...

JPEG - 127.2 ko
"La Montagne" - 24 juin 2013
JPEG - 49.4 ko
Midi Libre - 24 juin 2013
JPEG - 45.9 ko
"www.leprogres.fr" - 26 juin 2013
JPEG - 82 ko
"France Bleu Auvergne" - 24 juin 2013
JPEG - 133.9 ko
"www.midilibre.fr" - 24 juin 2013
JPEG - 53.5 ko
"zoomdici.fr" - 25 juin 2013
JPEG - 118.8 ko
"lamontagne.fr" - 23 juin 2013
JPEG - 152.1 ko
"Midi Libre" - 25 juin 2013
JPEG - 85 ko
"Midi Libre" - 1er juillet 2013





Ce nouveau dysfonctionnement porte une atteinte grave à la fréquentation de l’axe ferroviaire des Cévennes en dissuadant, une fois de plus, la clientèle potentielle de l’emprunter.