Accueil > Actualité > Travaux entre Alès et Langogne : La Région Languedoc-Roussillon s’engage (...)

puceTravaux entre Alès et Langogne : La Région Languedoc-Roussillon s’engage !

Suite aux échanges récents entre la Région Languedoc-Roussillon et l’Association des élus pour la défense du Cévenol & de la ligne Paris-Nîmes, de nouveaux crédits vont être débloqués pour régénérer des infrastructures sur la section Langogne-Alès de la ligne des Cévennes. Ainsi, dans le cadre du CPER (Contrat de Plan État-Région) 2007-2013, le Conseil régional du Languedoc-Roussillon et son Président M. Christian BOURQUIN viennent de proposer à l’État que deux opérations de réhabilitation (Alès-Langogne et Carcassonne-Quillan) soient lancées sans attendre car ces projets RFF sont les plus avancés pour une réalisation rapide des travaux. Dans l’attente d’une réponse formelle de l’État, le financement s’établira sous la forme habituelle, soit 1/3 État, 1/3 RFF et 1/3 Région Languedoc-Roussillon.

Dans sa réponse faite à l’association, C. BOURQUIN a tenu à la féliciter pour les démarches permanentes qu’elle conduit et l’assure de son entier soutien. Cependant, malgré les actions déjà entreprises pour redynamiser cet axe ferroviaire, il partage les mêmes inquiétudes à propos du Cévenol et déplore le manque de moyens déployés par l’État et ses établissements publics ferroviaires, notamment en ce qui concerne le matériel mis à disposition et la desserte finale entre Nîmes et Marseille. La vigilance est donc toujours de mise pour pérenniser l’avenir des TET Cévenol et Aubrac (Clermont-Ferrand - Béziers) et la mobilisation de tous doit se poursuivre !

JPEG - 180.5 ko
Courrier Association Élus à Conseil régional Languedoc-Roussillon - 28/09/2011
JPEG - 276 ko
Réponse Conseil régional Languedoc-Roussillon - 02/11/2011 (au courrier du 28/09/2011)